ÉCONOMIE ET ​​ÉCOLOGIE HUMAINE

Pour reconduire les problèmes écologiques vers des situations plus pratiques, la science et la technique modernes, de plus en plus fécondes, offrent des nombreuses solutions et alternatives faisables. Mais tout ce bagage de résolutions est face à un mur, difficilement surmontable, créé par l’inertie des coutumes humaines qui, éblouies par le mirage du “homo économicus”, jouisseur à court terme, se autonourrit et se régénère dans son procès quasi-mécanique vers une consommation matérielle de plus en plus instantanée, éphémère et variable. L’économie de marché elle-même est neutre par rapport aux objectives. Les directrices sont marquées par des acteurs avec une liberté personnelle. Un tel système de libre échange multiséculaire oriente automatiquement les ressources productives vers l’augmentation des flux de biens et des services de grande demande. Mais les personnes qui prennent des décisions dans ce réseau sont ceux qui doivent préciser, avec du sens commun, ces flux et leur réordination.

La solution des problèmes environnementaux n’est pas seulement un problème technique, mais surtout un problème d’amélioration du comportement humain, et la difficulté est que les habitudes ne changent pas facilement, car il est nécessaire un haut degré de réflexion sur les objectifs ultimes et l’auto-maîtrise personnelle, familiale et sociale. Rectifier le cours mécanique des modèles de comportement massifié est de plus en plus complexe et  nécessaire  que l’apport des moyens d’amélioration technologiquement efficaces. Il est utopique de penser au succès durable dans le domaine écologique sans une transformation profonde de nos coutumes et nos idées.

Notre civilisation d’affaires et du commerce, en mythifiant l’accumulation matérielle et en donnant la priorité à la forme sur le fond, au présent sur l’avenir, au court sur le long terme; en donnant la priorité à l’éphémère sur le pérenne et au continent sur le contenu. Ce n’est pas seulement préjudiciel pour l’écosystème physique et naturel, mais pour les relations sociales désintéressées ; en plus, il vicie le contact humain en l’imprégnant d’un sens utilitaire qui vide son sens contemplatif. Cette vision contemplative serait cela qui valorise simplement l’amitié pour l’amitié, la conversation pour la conversation ou la connaissance pour la connaissance, comme les classiques aimaient faire. Pour eux, « savoir » n’était pas « pouvoir », mais simplement « savoir ». Une telle dégradation progressive des relations humaines et donc de cet «environnement humain» doit être noté comme un coût social important de comportements activistes.

ÊTRE UNIVERSITAIRE AUJOURD’HUI – SER UNIVERSITARIO EN NUESTROS DÍAS  

ÊTRE UNIVERSITAIRE AUJOURD’HUI            L’évolution et l’adaptation de l’enseignement de l’économie à la réalité actuelle ne peut pas être déterministe, mais créative et harmonieuse dans la mesure où le progrès admet la variation et la libre génération. L’enseignement peut avoir une première conséquence négative : que l’étudiant protégé par les règles qui lui ont été imposés, sans… Continue reading ÊTRE UNIVERSITAIRE AUJOURD’HUI – SER UNIVERSITARIO EN NUESTROS DÍAS  

DISCRIMINATIONS DANS LE JEU ÉCONOMIQUE – DISCRIMINACIONES EN EL JUEGO ECONÓMICO

DISCRIMINATIONS DANS LE JEU ÉCONOMIQUE           Dans toute économie de marché digne de ce nom, le cadre juridique dans lequel elle opère doit être simple et stable dans la mesure où les règles soient soumises aux changements constants, l’information fournisse devient stérile et superflue. Le consentement volontaire des règles génère une promesse de conduite que nous… Continue reading DISCRIMINATIONS DANS LE JEU ÉCONOMIQUE – DISCRIMINACIONES EN EL JUEGO ECONÓMICO

ÊTRE UNIVERSITAIRE AUJOURD’HUI – SER UNIVERSITARIO EN NUESTROS DÍAS  

ÊTRE UNIVERSITAIRE AUJOURD’HUI            L’évolution et l’adaptation de l’enseignement de l’économie à la réalité actuelle ne peut pas être déterministe, mais créative et harmonieuse dans la mesure où le progrès admet la variation et la libre génération. L’enseignement peut avoir une première conséquence négative : que l’étudiant protégé par les règles qui lui ont été imposés, sans… Continue reading ÊTRE UNIVERSITAIRE AUJOURD’HUI – SER UNIVERSITARIO EN NUESTROS DÍAS  

ÉCONOMIE ET ​​ÉCOLOGIE HUMAINE

Pour reconduire les problèmes écologiques vers des situations plus pratiques, la science et la technique modernes, de plus en plus fécondes, offrent des nombreuses solutions et alternatives faisables. Mais tout ce bagage de résolutions est face à un mur, difficilement surmontable, créé par l’inertie des coutumes humaines qui, éblouies par le mirage du “homo économicus”, jouisseur à court terme, se autonourrit et se régénère dans son procès quasi-mécanique vers une consommation matérielle de plus en plus instantanée, éphémère et variable. L’économie de marché elle-même est neutre par rapport aux objectives. Les directrices sont marquées par des acteurs avec une liberté personnelle. Un tel système de libre échange multiséculaire oriente automatiquement les ressources productives vers l’augmentation des flux de biens et des services de grande demande. Mais les personnes qui prennent des décisions dans ce réseau sont ceux qui doivent préciser, avec du sens commun, ces flux et leur réordination.

La solution des problèmes environnementaux n’est pas seulement un problème technique, mais surtout un problème d’amélioration du comportement humain, et la difficulté est que les habitudes ne changent pas facilement, car il est nécessaire un haut degré de réflexion sur les objectifs ultimes et l’auto-maîtrise personnelle, familiale et sociale. Rectifier le cours mécanique des modèles de comportement massifié est de plus en plus complexe et  nécessaire  que l’apport des moyens d’amélioration technologiquement efficaces. Il est utopique de penser au succès durable dans le domaine écologique sans une transformation profonde de nos coutumes et nos idées.

Notre civilisation d’affaires et du commerce, en mythifiant l’accumulation matérielle et en donnant la priorité à la forme sur le fond, au présent sur l’avenir, au court sur le long terme; en donnant la priorité à l’éphémère sur le pérenne et au continent sur le contenu. Ce n’est pas seulement préjudiciel pour l’écosystème physique et naturel, mais pour les relations sociales désintéressées ; en plus, il vicie le contact humain en l’imprégnant d’un sens utilitaire qui vide son sens contemplatif. Cette vision contemplative serait cela qui valorise simplement l’amitié pour l’amitié, la conversation pour la conversation ou la connaissance pour la connaissance, comme les classiques aimaient faire. Pour eux, « savoir » n’était pas « pouvoir », mais simplement « savoir ». Une telle dégradation progressive des relations humaines et donc de cet «environnement humain» doit être noté comme un coût social important de comportements activistes.

ÉCONOMIE ET COMPORTEMENT ÉTHIQUE

ÉCONOMIE ET COMPORTEMENT ÉTHIQUE Quand la personne est un être conscient de sa continuité, il est parfaitement humaine, rationnelle et intelligente le fait d’essayer de conditionner en positif et par avance, les élections futures à travers de l’auto-imposition de certes règles ou restrictions du comportement qui lui permettront d’achever ses objectives finals les plus appréciés.… Continue reading ÉCONOMIE ET COMPORTEMENT ÉTHIQUE

LE ROLE SOCIAL DU MONDE FINANCIER

       Sur les marchés, à travers de l’échange volontaire, des améliorations subjectives se produisent continuellement dans les différentes distributions de biens entre les agents. Le marché favorise les processus des valeurs à somme positive, c’est-à-dire, orientés aux objectifs initiaux de chaque agent qui prend ces propres décisions. Dans les marchés, se produisent continuellement des rénovations et des réarrangements vers ce que chaque personne considère le meilleur. 

          Comme les situations de chaque personne est toujours différent et changeant au fil du temps, les marchés financiers exercent une fonction sociale vitale pour relier les situations en préservant la liberté et la responsabilité individuelle. Les valorisations des épargnants peuvent se marier mieux avec les créances des investisseurs, mais aussi la perception d’ampleur et facilité d’accès encourage l’épargne et l’investissement en donnant de richesse, sécurité et stabilité au système. Les investisseurs d’aujourd’hui peuvent être les investisseurs du lendemain et vice-versa. Celui qui a besoin de liquidité peut la trouver plus facilement. Celui qui préfère de prendre des risques ou celui qui valorise la sécurité, aura plus de possibilités et pourra rendre moins traumatisantes ces risques. Cette ambiance de confiance engendre une spirale économique positive d’impossible quantification et augmente la variété des projets de vie.

GLOBAL ECONOMY

BOOKS
Fundamentos del valor económicoJusticia y Economía. Hayek y la Escuela de SalamancaRedes y productividad en la naturalezaTrabajo en red y productividad tecnológica creciente Crisis económicas y financieras. Causas profundas y solucionesDinamismo económico, tiempo y cienciaAnticipando la crisis desde el TDCMedios de comunicación y competencia
CHAPTERS OF BOOKS
BOOK QUOTES
ARTICLES

LE FUTUR DE LA LIBERTÉ II 

LE FUTUR DE LA LIBERTÉ II  Aussi bien que dans l’ensemble quotidien se montrent continuellement les espoirs et les fins subjectives et objectives des acteurs, la liberté est un requis essentiel pour, en connaissant ces fins et en les reconnaissant de plus en plus nettement en chaque circonstance, on puisse s’autodéterminer de manière libre vers… Continue reading LE FUTUR DE LA LIBERTÉ II 

Salve Regina – 冰雹聖後 – Hail Holy Queen – حائل الملكة المقدسة – Salvé Rainha – Приветствую Святую Королеву – 성스러운 여왕 만세

Hail Holy Queen Hail, Holy Queen, Mother of Mercy,  our life, our sweetness and our hope.To you do we cry,poor banished children of Eve. To you do we send up our sighs, mourning and weeping in this valley of tears Turn then, most gracious advocate,your eyes of mercy toward us,and after this exileshow unto us the blessed fruit… Continue reading Salve Regina – 冰雹聖後 – Hail Holy Queen – حائل الملكة المقدسة – Salvé Rainha – Приветствую Святую Королеву – 성스러운 여왕 만세

Rapport réel d’adéquation « complémentaire » – Relación real de conveniencia «complementaria»

2. Rapport réel d’adéquation « complémentaire » Après avoir vérifié la nécessité d’un sujet de départ et d’un sujet final  pour que la valeur existe, nous observons que cette relation ne fait pas seulement référence au sujet final mais aussi à d’autres éléments qui se conjuguent à l’objet estimé pour permettre l’existence de la relation… Continue reading Rapport réel d’adéquation « complémentaire » – Relación real de conveniencia «complementaria»